Dina Bensaid

Dina Bensaid

Dina Bensaïd fait ses débuts en soliste avec l'Orchestre Philharmonique du Maroc en 2003, avec lequel elle a joué depuis le Concerto de Ravel en Sol, le 3ème Concerto pour piano, la Fantaisie pour piano et choeur de Beethoven, ou encore le 1er Concerto de Liszt.

Elle a également interprété en 2015 le 2ème Concerto de Rachmaninov lors du concert inaugural de l'Orchestre Philarmonique du Maghreb sous la baguette de Faycal Karoui.

En septembre 2015, elle fait ses débuts londoniens avec le English Chamber Orchestra.

Dina se produit en récital à la salle Cortot, au Bulgaria Hall de Sofia, ainsi qu'en Italie, Espagne, et au Canada. Elle a pu s'enrichir de collaborations avec des artistes comme Jean-Claude Casadesus, David Guerrier, Abdel Rahman El Bacha, Frank Braley, Faycal Karoui, Emmanuelle Bertrand, Abdellah Lasri ou Yovan Markovitch.

Elle fonde avec la pianiste Eloïse Bella Kohn, le Yadaïn Piano Duo, en vue de promouvoir un message de dialogue et de respect entre les cultures juives et musulmanes.

Soucieuse de briser le mur entre la scène et le public, Dina fait de ses concerts un moment convivial, d'échange et de partage, en présentant elle-même ses récitals.

En 2014 au Festival de Saint-Céré, elle dirige depuis le piano des concertos pour clavier de Mozart, affectionnant particulièrement le rapprochement entre soliste et orchestre.

Née à Rabat en 1989, Dina Bensaïd commence ses études de piano à l'âge de 4 ans à Casablanca. Repérée par Jacques Rouvier, Dina s'installe à Paris, où elle étudie à l'Ecole Normale de Musique Alfred Cortot, avant d’intégrer le Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de piano de Georges Pludermarcher et Claire Désert, puis de Franck Braley et Haruko Ueda.

Elle bénéficie à l'occasion de master-classes des conseils de Jacques Rouvier, Pascal Devoyon, Dominique Merlet, Dimitri Bashkirov. Elle a également étudié la direction d'orchestre auprès de Nicolas Brochot.

Dina Bensaid a reçu les Premiers Prix des Concours SAR Lalla Meryem, Steinway à Paris, du Concours National de Musique au Maroc  et du Concours Flame à Paris. Elle est également la première marocain sélectionnée à participer au très prestigieux Concours Reine Elisabeth.

Depuis 2016, Dina est soutenue par la Fondation Safran pour la culture ainsi que par l’ADAMI.

Spectacles
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle