Devenez mécène

Au cabaret des poilus ! revue théâtrale et musicale

Accueil
Spectacles
Au cabaret des poilus !
Théâtre Musical
Musique de Saint-Saëns, Paladilhe, Fevrier... Textes de Peguy, Daudet... 

L'histoire

Pendant la première guerre mondiale, des artistes soldats se retrouvent à l’hôpital militaire de Châlons-sur-Marne. Noël approche, il faut préparer un spectacle pour divertir les blessés et redonner le moral aux troupes ! C’est le colonel Osnobichine, commandant de l’Ambulance russe, qui offre ce spectacle, donné également devant les plus hauts gradés de l’armée et les notables de la ville...
Le capitaine Okelkuit et la maréchale Bouse vont mener tout ce petit monde à la baguette. Entre émotion, rire et patriotisme , ils vont offrir un spectacle de haute volée!

Le 26 décembre 1915

Au Cabaret des poilus reprend le canevas d’un spectacle aux armées donné à Noël 1915. Sur le modèle d’une revue, le spectacle alterne musique instrumentale, chansons, saynètes, poèmes et discours. Ce divertissement pour poilus, touchant, désopilant, nostalgique et patriote, est aussi un spectacle de propagande : il doit galvaniser !
Il y a dans ce concert de 1915 une dimension artistique fascinante, car de grands auteurs, compositeurs et écrivains y ont participé. Le ton général du spectacle est au divertissement et se signale par sa grande variété. Il y règne un esprit chaleureux, généreux. On s’attendrit, on rêvasse, on se moque gentiment, on rit franchement.

Le programme

Marche héroïque, Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Air de Suzanne, Émile Paladilhe (1844-1926)
Tubéreuse, Adam de Wieniawski (1879-1950)
Cinq minutes à l’armée du salut, Jules Moy (1862-1938) et Louis Guéteville (18..-1939)
Berceuse, Alphonse Catherine (1868-1927) Mazurka, Henryk Wieniawski (1835-1880)
Le sous-préfet aux champs, Alphonse Daudet (1840-1897)
Aux morts, pour la patrie ! Charles Péguy, Henry Février (1875-1957)
Les trois Hussards, paroles de Gustave Nadaud (1820-1893), musique d’Anatole Lionnet (1832-1896)
Sérénade, Charles-Marie Widor (1844-1937)
Croquis instantanés sur scène
Ton sourire, Alphonse Catherine (1868-1927)
Lettre du petit Pierre à papa Noël, Henry Février (1875-1957)
Une étoile file, Jean Bastia (1878-1940)
Prologue de Paillasse, Ruggero Léoncavallo (1857-1919)
Hardi les Gars !, Henri Christiné (1867-1941)
A la Chambrée, Emmanuel Matrat (1855-1943) et Fordyce (18..-19..)
1915 ! On les aura !, Scène du poilu dans la Revue de Rip (1884-1941), musique d’Émile Lasailly (1874-1917)

Coproduction : Les Monts du Reuil, Opera de Reims, Région Grand-Est


Cour de l'archidiaconé
  • mardi 14 août 21h00
Théâtre de l'Usine, Saint-Céré
  • mercredi 15 août 21h00

En cas de repli le soir de Cahors, le spectacle aura lieu le soir même à l’auditorium de Cahors.

Au Théâtre de l’Usine à Saint-Céré, bar et restauration légère avant et après les spectacles.


pleinréduit - abonnés jeune / -18 ans
unique16€13€6€

Abonnement nominatif : Tarif réduit pour l’achat d’une place pour 4 spectacles
Tarif réduit : Demandeur d’emploi, groupe à partir de 10 personnes
Tarif jeune : Moins de 18 ans, étudiant de moins de 25 ans

© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle