Devenez mécène

Le Céleste Solo joué, chanté, transformé

Accueil
Spectacles
Le Céleste
Théâtre
Un livreur d'opéra qui construit un théâtre à l'italienne et y déroule avec passion des numéros au fil d'airs d'opéra célèbres.  

Durée : 1h

A partir de 9 ans

Mais pour qui il se prend celui-là ?
Justement c'est le problème : il s'est toujours pris pour un autre, voire, une autre. Autant en tirer quelque chose, en faire un spectacle : c'est un homme-opéra, comme il existe des hommes-orchestres. Il n'a jamais pu choisir sa voie(x). Il n'a jamais renoncé à danser, jouer, chanter, déclamer. Choisir c'est renoncer, lui il a renoncé à choisir.
Alors regardons-le qui déroule le fil de sa petite tragédie lyrique où il est à la fois le héros, la princesse en détresse, la reine implacable, le traitre et la vieille nourrice.

Un spectacle comme une confidence murmurée au coin du feu. C’est ainsi qu’Hervé Vaysse l’a imaginé, Le Céleste, l’histoire d’un homme qui rêvait de chanter à La Scala de Milan, au Metropolitan de New York. La vie parfois n’est pas si simple, alors il se fait colporteur d’art lyrique, livreur d’opéras. Il s’installe ici ou là avec quelques objets, des tentures, deux, trois loupiotes. Il n’en faut guère plus pour qu’un petit théâtre à l’italienne surgisse là au centre de la piste. Tout est à vue, changements de costumes et de décors, pas de chichi, le public est dans la loge et sur la scène. Il y a du cabaret dans cette affaire, une frivolité à la française, une galerie de portraits échappés des nuits de Pigalle où petits voyous et travestis rejouaient Carmen ou Lili Marlène jusqu’à plus soif. Le Céleste est un mirage auquel on croit bien volontiers, un petit concertina y remplace vaillamment l’orchestre symphonique, un artiste incarne tous les rôles à l’étroit dans un corps qu’il ne peut dissimuler. Sa cathédrale, c’est lui. Des graves virils aux aigus féminins et enfantins, on percevra tout. Un souffle puissant, une épopée miniature, un grand numéro de cirque empreint d’une infinie tendresse.

  • Co-écriture et interprétation : Hervé Vaysse
  • Co-écriture, mise en scène et scénographie : Julien Candy
  • Création lumière : Dominique Maréchal
  • Fabrication décors et constructions : Pierrick Stéphant
  • Contribution : Guy Périlhou

Coproductions et soutiens

Production : Compagnie La Faux Populaire Le Mort aux Dents
Coproductions : Les Scènes Croisées de Lozère, Le Carré Magique Pôle National Cirque en Bretagne Soutiens : Région Occitanie - aide à la création, DRAC Occitanie dans le cadre du conventionnement pluriannuel
Accueils en résidence: ScénOgraph – Scène conventionnée Théâtre et Théâtre musical / Théâtre de l'Usine, Scènes Croisées de Lozère en collaboration avec Association Les Fadarelles, Carré Magique Pôle National Cirque en Bretagne, Communauté de Communes Grand Orb, Mairie de Fillols, Théâtre du Chai du Terral

Une claque et un coup de cœur, cette petite tragédie lyrique... Petite tragédie lyrique où le public tout à la fois, voit, ressent et suit avec passion les tribulations de cet homme qui raconte ses délires au fil d'airs d'opéras célèbres... avec des moyens rudimentaires. Il y a de l’humour, de la fantaisie, de l’émotion et de l’autodérision. Mais surtout une maîtrise et une assurance pour une première. Un spectacle qui donne envie d’user du slogan : « je n’aime pas l’opéra, mais ça j’aime bien », très bien même. Eveil de Lozère -  Déc 2019

L’histoire, entrecoupée d’airs d’opéra magistralement interprétés, donne lieu à des numéros de scène désopilants, des transformations physiques ahurissantes, des effets spéciaux avec un minimum de moyens qui surprennent et font rire le spectateur aux larmes. Vous n’aurez plus jamais le même regard sur l’art lyrique et la Tosca de Puccini, après avoir vu Le Céleste. Midi Libre - Déc 2019


Avenue André Boyer, Saint-Céré
  • mardi 28 juillet 21h00
Parc du Château, Carennac
  • jeudi 30 juillet 21h00
Théâtre de verdure, Douelle
  • vendredi 31 juillet 21h00

En cas de repli le soir de la représentation à Saint-Céré, le spectacle aura lieu au Théâtre de l'Usine.
En cas de repli le soir de la représentation à Carennac, le spectacle aura lieu à la Halle des Sports de Saint-Céré.
En cas de repli le soir de la représentation à Douelle, le spectacle aura lieu au Foyer de Douelle.


Tarif pleinTarif réduit-découverteTarif passionTarif jeune
série unique 12865

Abonnement découverte : 4 spectacles minimum au tarif découverte.
Abonnement passion : 8 spectacles minimum au tarif passion.
Tarif découverte / réduit : groupes à partir de 10 personnes, comités d’entreprise, détenteurs de la carte Pass Grand Cahors pour les représentations sur Cahors et Grand Cahors, abonnés découverte.
Tarif passion : demandeurs d’emploi et intermittents du spectacles (sur présentation d’un justificatif)
Tarif jeune : moins de 18 ans, étudiants de moins de 25 ans.

Réserver
© 2013 Opéra Eclaté - Création Pixbulle